Réflexion,  Sport & Naturopathie

L’escalade, plus qu’une pratique sportive

Après la randonnée qui me permettait de découvrir des lieux toujours plus reculés, j’étais souvent confronté à des parois limitant mon désir de découverte, avec toujours la même question, qu’est-ce qu’il y a en haut, qu’est ce qui ce cache derrière ?

Une autre dimension

Grimper aux arbres était déjà une grande passion pour moi étant gamin, alors l’escalade est venue naturellement. J’ai commencé cette discipline d’abord dans des salles aux abords de Paris et j’ai très vite accroché.

Et puis j’ai découvert qu’évoluer dans le plan vertical oblige à maîtriser ses peurs. Il ne m’a pas fallu longtemps pour prendre cette notion comme un défi.

Plus mental que physique

Au départ on grimpe avec ses bras, puis on acquière de la technique et la grimpe devient un art

« Opéra Vertical » – Patrick Edlinger

En même temps que les doigts prennent de la force, les difficultés grandissent, une fois dépassées, les peurs rationnels apparaissent, les possibilités se présentent et des choix sont à faire … la Vie.

On se confronte à son mental et à ses peurs irrationnelles, puis on entrevoit ses doutes, on se lance dans une voie comme une bataille contre son mental. Chaque nouvelle étape devient une force dans son propre développement.

Canyoning Gorges de la Truyère (Aveyron 12)

La bataille devient l’acceptation, l’acceptation ouvre des possibilités, des solutions apparaissent … on progresse.

Falaise – Palma de Majorque

Au-delà du plaisir que procure l’escalade, je prends cette activité comme un moyen de travailler à la fois les muscles physiques mais aussi les « muscles » mentaux – dépasser les peurs, dépasser les doutes, persévérer, ne rien lâcher, être présent, lâcher-prise, écouter ses intuitions, tout autant d’autoroutes neuronales à travailler !

Une passion

Cette discipline est une véritable addiction dès lors qu’on a posé les mains sur le rocher, le besoin de dépassement est de plus en plus présent.

C’est un bel outil de progression, de connexion à soi, mais avant tout cette discipline me procure un immense plaisir !

Une pratique naturopathique ?

Au sens strict je dirai que l’escalade n’est pas vraiment une pratique physique qui pourrait être une technique naturopathique. Elle n’apporte pas vraiment un effort sur le plan cardiaque comme pourrait l’être la course à pied par exemple. Mais sur le plan endocrinien (hormonal) elle peut avoir des bienfaits. Par contre si elle est pratiquée au contact de la Nature alors c’est quelque chose qui peut avoir de grand bénéfice.

Par ma part je ne pratique pas l’escalade comme un outil de Naturopathie mais bien parce que c’est réellement une passion.

Allez grimper, vous verrez le monde sous un nouvel angle !

Pour ceux qui souhaitent se lancer ou veulent s’initier, il y a un beaucoup de clubs partout en France et pas seulement dans les zones montagneuses, pour les Parisiens, je peux vous proposer de me contacter si vous voulez tentez !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *