J'ai testé pour vous,  Naturopathie,  Recettes & Techniques,  Réflexion

Festen, la libération

Suite à cette séance d’hypnose, me voici libéré d’une partie de mon emprise mentale, mais je sens que ça ne va pas durer. Il faut que j’engage un réel travail de fond qui me permette de basculer dans une vie plus sereine et consciente.

Une autre étape de libération

Après la lecture de « Plus de peurs que de Mal« , un des livres d’André Charbonnier, je commence à comprendre l’importance de cet état émotionnel dont je parle précédemment et que pour atteindre à nouveau cet état d’après hypnose, je dois me libérer de peurs et de fausses croyances.

Je décide alors d’entamer avec l’un de ces accompagnateurs, un travail avec la technique du FESTEN.

J’ai l’intuition que ça va ressembler à une grosse randonnée. Des moments durs … très durs, d’autres merveilleux et même libérateurs , entrecroisé de moments de doutes et de petites progression, de pauses et de belles accélérations … il va falloir s’accrocher !!

Le FESTEN

Et bien … je ne me suis pas trompé. « Le Bonheur c’est de la discipline » me répète mon coach, et il a raison ! Tellement raison, parce que ça porte ses fruits et si j’en suis là aujourd’hui à vous parler de Naturopathie et de mon parcours c’est en grande partie grâce à ce travail et à l’accompagnement de Mathieu, mon coach.

Je ne parlerai pas trop du FESTEN, car sûrement je n’en parlerai pas au mieux et parce que pour tout vous dire j’ai eu l’impression de ne pas l’avoir fait à fond. Encore enlisé à cette époque dans mon travail, qui génère en moi un stress immense et m’empêche de m’y consacrer à fond, je progresse malgré tout, les améliorations sont incontestables et à la hauteur du travail fourni. J’y abandonne une bonne partie de mes peurs et pour les autres, j’ai les outils pour m’en occuper quand j’aurais la possibilité de m’y consacrer.

« La cage est ouverte, maintenant il faut en sortir ! »

L’accompagnement et la présence sont clairement un atout, et les choses sont affichés dès le départ « Nous ne sommes pas là pour discuter et se livrer, allonger sur un sofa ». La méthode et les étapes sont limpide et menées dans une bienveillance mutuelle, mais il faut avancer, « Le Bonheur c’est de la discipline » et tu as l’impression que tu n’es pas le seul à faire preuve de discipline, parce que ton accompagnateur ne te lâche pas. Car s’il n’est pas simple de se libérer et d’ouvrir la cage, il l’est encore moins d’en sortir et de se lancer.

En clair le FESTEN, c’est la méthode qui m’a permis de toucher à nouveau cet état idéal dont je parlais après ma séance d’hypnose, avec la sensation de comprendre « le pourquoi du comment » avec la sensation que « Rien à changé mais tout à changé  » et surtout de vivre ça dans la profondeur car on travail vraiment sur un plan émotionnel. Ce n’est pas simplement de la réflexion mais une mise en pratique et une confrontation à ses propres sujets. Cela m’a permis de comprendre « qui je suis vraiment ».

Tout n’est pas fini

Mais il me reste encore une étape à franchir et peut être la plus complexe. Je sais au fond de moi que je ne pourrais la franchir que si je retrouve ma liberté.

Je reste persuadé aujourd’hui que je n’en ai pas finis avec le FESTEN et qu’il sera un atout dans ma manière d’aborder la Naturopathie, je ne sais pas encore quand, comment, pourquoi, avec qui, … et heureusement !

Tout ce que je sais c’est que je suis maintenant armé pour prendre un grand tournant dans ma vie.

Mais c’est quoi le FESTEN ?

C’est une technique élaboré par André Charbonnier conçu autour d’une cérémonie de libération qu’il a nommée « Festen », en hommage au film de Thomas Vinterberg. Elle est fondée sur différentes grilles d’analyses et de techniques éprouvées, telles que la psychanalyse, la PNL, le travail sur les émotions, le mindmap, etc …

Ce travail se déroule en 3 étapes:

  • la création de la cérémonie : vous construisez votre cérémonie au travers de chapitres, suivant des sujets issus de peurs, de croyances, de mensonges, etc …
  • la cérémonie : c’est le moment où vous vous libérez de toutes ces charges devant un public de votre choix.
  • l’après cérémonie : une fois libéré de vos peurs, il est maintenant temps d’apprendre à vous construire suivant « qui vous êtes vraiment », d’expérimenter des situations que vous étiez incapable de gérer auparavant, etc …

C’est très résumé, je préfère être concis car si cette technique vous intéresse, je vous invite à visiter le site du Festen Institute ou celui d’André Charbonnier.

Et toi, as tu déjà utiliser une technique qui t’a permis de te libérer ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *