iridologie
Naturopathie,  Recettes & Techniques

L’iridologie

L’iridologie est une technique d’étude de la partie colorée de l’œil, l’iris, pour apprécier l’état de santé globale d’une personne. Auparavant utilisée par certains médecins, l’iridologie n’est aujourd’hui quasiment utilisée que par les naturopathes.

L’iridologie, c’est quoi ?

En complément de l’analyse morphologique, de l’étude des antécédents médicaux du patient et de son hygiène de vie, l’iridologie est un outil permettant d’appréhender la vitalité d’un individu, son « terrain » ainsi que ses forces et faiblesses organiques.

Hippocrate, père de la médecine, disait à ce propos – “tel sont les yeux, tel est le corps”.

Outre l’évaluation de l’état de santé globale d’un individu, l’analyse détaillée de l’iris révèle les prédispositions individuelles à certains déséquilibres.

Sans considérer l’iridologie comme une science exacte, car elle ne l’est pas, qui permettrait d’en faire un outil prévisionnel, l’étude de l’iris permet malgré tout de comprendre la physiologie de la personne (son fonctionnement particulier) et d’essayer d’anticiper les déséquilibres, en découvrant des faiblesses organiques avant l’apparition des symptômes.

Elle permettrait de comprendre un trouble, son histoire et sa cause, et d’anticiper sur les aptitudes de guérison de l’organisme. D’après Alain Rousseaux, un des fondateurs de la naturopathie contemporaine, « ce n’est pas la maladie qui nous intéresse, c’est l’histoire de la maladie et le sens de la guérison, et c’est ici l’unique intérêt de l’iridologie ».

L’iridologie, un outil de diagnostic ?

D’après Alain Rousseaux : « Selon la philosophie propre à chaque médecine, l’étude de l’iris ne fournit pas les mêmes informations.

L’allopathe recherche par le diagnostic, la nature précise de la maladie ; l’iris à ce titre est peu performant.

L’homéopathe recherche le remède qui correspond à la constitution, au terrain, aux symptômes ; l’iris montre un intérêt certain.

Le naturopathe recherche les capacités réactionnelles en rapport avec l’auto-guérison et les causes profondes du déséquilibre physiologique ; L’iris est particulièrement riche d’informations.»

Qu’est-ce que recherche le naturopathe ?

Des indices – des liens – des tendances !

Il regarde d’abord la couleur générale puis la tonicité des fibres, les signes particuliers comme les taches, les dépôts, les bosses, les creux ou les couleurs différentes qui agissent comme des indicateurs.

Une cartographie, résultat de 100 ans d’histoire

Grâce à la cartographie irienne, 90 zones ont été identifiées dans nos deux iris.

L’identification de ces zones de correspondance est le résultat plus de 100 ans de recueil de données empiriques concernant l’état de santé d’une personne, ses faiblesses organiques, ses pathologies et les signes que l’on pouvait retrouver sur son iris (densité de la fibre irienne, relief, marques, dépôts, …).

L’iris droit représente la moitié droite du corps, et l’iris gauche la moitié gauche.

Selon la cartographie de l’iris, l’œil représente une véritable carte géographique du corps. Chaque organe correspond à une zone définie. La localisation d’un signe particulier dans une zone spécifique indique quel organe pourrait être affecté.

Il existe de très nombreuses cartographies dont les plus connues sont celles naturopathes en Allemagne, aux Etats-Unis et en France). Si elles diffèrent dans les détails, 90% des auteurs aujourd’hui s’accordent sur les zones de projection des principaux systèmes et organes du corps.

Ma pratique

Aujourd’hui j’utilise l’iridologie comme un outils me permettant de faire des liens entre toutes les informations que je peux avoir lors de la consultation.

Si son efficacité n’a pas pu être démontrée de manière scientifique, les résultats empiriques de dizaines d’années d’utilisation témoignent de la pertinence de cette technique dans l’analyse des causes et du sens de la maladie dans 80% des cas. Cette technique requiert beaucoup de pratique, de prudence et d’humilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *