Naturopathie

La Naturopathie ! C’est quoi ?

Quand je travaillais dans la Joaillerie et qu’on me demandait ce que je faisais dans la vie, je répondais, « je bosse dans les bijoux ». Immédiatement la question qui suivait était « Tu as des réducs/prices/remises ? »

Maintenant que je suis Naturopathe, la question est « Mais en fait, c’est quoi la Naturopathie, c’est se soigner avec les plantes ? »

Alors pour vous éclairer de la manière plus complète possible voici un petit article.

Une médecine traditionnelle

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme 3ème médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. 

Aujourd’hui l’O.M.S. définit la santé pour l’individu comme un « état complet de bien-être physique, mental et social », et toujours selon l’O.M.S., « la Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Voila pour la définition officielle.

Une Médecine d’actualité

La Naturopathie est une médecine traditionnelle dont les principes répondent aux enjeux actuels liés à l’environnement global et à l’ampleur des maladies dites « de civilisation ».

Nous sommes spectateur d’un environnement (air, eau, aliments, stress, relations, société) et nous sommes conscients qu’il impacte directement notre état de santé. Les publications de résultats et d’études scientifiques nous confirment la mise en cause de cet environnement dans la flambée des maladies inflammatoires, les cancers, diabètes, et autres pathologies auto-immunes.

La naturopathie résonne alors comme une solution de compréhension de son corps et de ses propres capacités de retour au bien-être. Les principes fondamentaux de la naturopathie, le causalisme et l’holisme – opposés à l’approche symptomatique – amènent à restaurer les capacités de régénération de l’individu et tendent à revenir vers une plus grande vitalité.

Il est grand temps d’agir et de devenir acteur principal de sa santé.

Je vous invite à lire l’article « Le choix de la Naturopathie » où j’introduis des notions d’autonomie, de choix, et d’implication.

Une médecine « implicative » et individualisée

Loin des régimes à appliquer de manière systématique comme des recettes valables pour tous, sans prise en compte des individualités, et pouvant induire d’éventuels effets délétères. la Naturopathie emploie une multitude de techniques et d’approches qui seront autant d’outils adaptés pour impacter les besoins spécifiques de chacun et qui seront employés de manière individualisées.

Car si il est évident que nous ne sommes pas tous semblables (morphologie, hérédité, capacité digestive, réponse au stress, psychologie, etc …), il en va de même pour l’expression de nos gènes et de notre métabolisme qui nous seront spécifiques. L’environnement que nous allons donner à nos cellules (alimentation, exercice physique, état mental et émotionnel) va moduler l’expression de nos gènes. C’est ce qu’on nomme l’épigénétique.

Le rôle du Naturopathe

Le Naturopathe vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu ainsi qu’à aider l’organisme à s’auto-régénérer grâce à des moyens naturels.

Le Naturopathe est un conseiller dans le domaine de l’hygiène de vie et de la prévention-santé.

Son rôle n’est pas de soigner mais de mettre le corps en situation optimale pour laisser l’intelligence de la physiologie le régénérer.

  • Il n’intervient pas pour se substituer au médecin
  • Ses conseils en matière d’hygiène de vie (nutrition, relaxation, gestion du stress, pratique d’exercices physiques et respiratoires, hydrologie, compléments nutritionnels, plantes,…) n’ont rien à voir avec une ordonnance.
  • Son « bilan de vitalité » n’est pas un diagnostic.
  • Son intervention, en dehors du contexte allopathique, vise à renforcer les défenses et le potentiel d’auto-guérison de l’organisme.

Son rôle est de:

  • Réaliser un bilan de vitalité.
  • Evaluer l’impact des modes de vie sur la vitalité.
  • Concevoir un programme d’hygiène de vie adapté.
  • Éduquer à la prévention-santé.
  • Accompagner les consultants dans leur parcours d’hygiène de vie.

Les cures et les techniques « naturopathiques »

Le Naturopathe s’appuie sur de multiples techniques qu’il intègre au sein de cures et qui doivent évoluer dans le temps en fonction des résultats.

Quatres cures

  • Cure de détoxification
  • Cure de revitalisation
  • Cure de stabilisation
  • Cure de régénération

Trois techniques majeures

  • L’alimentation (diététique, nutrition, hypotoxiques, etc …).
  • La gestion psycho-emotionnelle (relaxation, gestion du stress, psychothérapies brèves, hypnose, sophrologie, méditation, etc …).
  • Les exercices physiques (gymnastiques douces, yoga, pilates, trial, running, danses, arts martiaux, cyclisme, natation, etc …).

Techniques complémentaires

  • L’hydrologie (utilisation de l’eau chaude, froide, douches, bains, sauna, thalassothérapie et thermalisme, argiles, etc …).
  • Les techniques manuelles (massages relaxant, drainant, récupération musculaire, etc …)
  • La réflexologie (plantaires, méthodes de Knapp, Jarricault, …).
  • Les techniques respiratoires (cohérence cardiaque, Wim Hof, méthodes de Plent, Bol d’air Jacquier, ionisations, …).
  • La phytologie (utilisation de plantes revitalisantes, drainantes, adaptogènes, …)
  • L’aromatologie (les huiles essentielles)

Maintenant vous en savez un peu plus sur la Naturopathie, mais si vous voulez comprendre comment ça fonctionne, je vous invite à lire La Naturopathie – origines, principes et fondements

Et vous comment voyez-vous la Naturopathie ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *