Naturopathie,  Réflexion

Permaculture – Plantes médicinales et Naturopathie

Libérer de mes peurs principales grâce au FESTEN et donc impatient de vivre la liberté, je ressens le besoin de changer mes conditions de vie et surtout mon travail actuel, dernière source nuisible à ma vie. Je songe donc à me lancer dans la production de Plantes Aromatiques et Médicinales en Permaculture.

A ce moment je ne le sais pas encore mais le lien est fait entre la Naturopathie et la Permaculture.

Un nouveau projet

Clairement c’est un retour à la nature que je cherche à opérer car mes passions que sont l’Escalade et la Randonnée, et d’ailleurs tous les autres sports de pleine nature – je dis ça car au moment où j’écris cet article, j’ai les deux genoux pris dans des pains de glace après une chute en snowboard lors d’un hors-piste abordé de ma façon un peu trop … enthousiaste ! – Oui, ces deux passions m’offre de vivre la nature comme un milieu idéal.

La Permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes (habitats humains, systèmes agricoles, etc) en s’inspirant de l’écologie naturelle (biomimétisme ou écomimétisme). Bref laisser l’Homéostasie (tiens!) Terrestre promouvoir votre projet.

Permaculture et Naturopathie – un lien étroit

Après quelques temps à m’intéresser au deux sujets en même je e rend compte que les Principes de la Permaculture sont assez proches de ceux de la Naturopathie, et même franchement identique.

Voici les principes fondateurs de la Naturopathie:

  • d’abord ne pas nuire (« primum non nocere »)
  • la nature est guérisseuse (« vis medicatrix naturæ »)
  • identifier et traiter la cause (« tolle causam »)
  • détoxifier et purifier l’organisme (« deinde purgare »)

On s’aperçoit assez rapidement que les fonctionnements du corps sont semblables aux fonctionnements de la Nature. On pourrait schématiser des systèmes quasiment identiques (systèmes nerveux, système lymphatique, système d’élimination, etc …)

Une souche – une empreinte

Au delà d’une ressemblance dans la matière, je considère la Permaculture comme un prolongement de la Naturopathie car leur vision sont intrinsèquement liées.

Prendre soin de soi est primordial pour prendre soin de la Nature, car cela permet une compréhension des interactions du vivant.

Je me lance … ou pas

J’étudie alors la question pendant de longs mois et imagine les choses avec beaucoup de motivation, finis les journées de travail derrière un bureau, dans un environnement qui n’a pas de sens.

J’entreprends un stage près de Millau chez Séverine et Charles de Naturellement Simples (je vous conseille grandement leur produits et leur stages). Mais je sens déjà que quelque chose à changer dans mon projet. Cette similitude dans les principes me rapproche encore plus de la Naturopathie. Je vis ce stage comme une intuition que ce projet n’est pas exactement celui que je devrais entreprendre en premier. Mais il correspond en tout point à mon rêve, celui de donner du sens à mon quotidien dans un environnement naturel.

Je mets ce projet de côté car l’idée de la Naturopathie se fait de plus ne plus présente, mais je n’abandonne complètement ce projet de Permaculture car pour moi la connexion entre ces deux mondes est bien trop importante pour laisser de côté cette idée.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *