J'ai testé pour vous,  Naturopathie,  Recettes & Techniques

Soigner sa peau en profondeur.

La peau est la frontière qui fait le lien entre nous, l’extérieur et les autres.

Elle est le lieu d’expression visible, notre moyen de nous représenter au monde et de communiquer avec lui par le toucher.

Mais elle porte souvent nos blessures, car elle exprime beaucoup de symptômes internes et porte l’histoire de nos conflits avec le monde extérieur.

Elle peut être parfois boutonneuse, rugueuse, sèche, irritée mais aussi douce, lisse et lumineuse.

La peau est le reflet de ce qui se passe en nous et à l’intérieur de notre corps.

Bonne nouvelle, cette peau est un organe extraordinaire qui a la capacité de se régénérer. C’est pourquoi nous l’utilisons aussi souvent en Naturopathie.

Nous allons voir comment lui porter le plus grand soin et lui donner l’éclat qu’elle mérite.

Pour bien comprendre la peau et son fonctionnement, quoi de mieux que de bien la connaitre.

L’anatomie

C’est l’organe le plus étendu et le plus lourd du corps humain. Elle fait partie du système tégumentaire avec les poils, ongles et cheveux. Elle est composée de plusieurs couches dont les rôles sont différents et complémentaires.

L’épiderme.

C’est la couche extérieure et la partie la plus fine.

Il est composé de la couche basale, la plus en profondeur, contenant notamment des cellules kératinocytes et des mélanocytes, responsable du renouvellement cellulaire.

La couche cornée, se situant en surface contient des cellules vieillies de kératinocytes provenant de la couche basale. Ces cellules remontent en surface puis se desquament, c’est-à-dire que les cellules mortes se détachent en lambeaux cornés.

L’épiderme n’est pas vascularisé, c’est pourquoi le derme, se situant juste en dessous, joue un rôle important dans son fonctionnement.

Le derme.

Cette couche profonde correspond à la couche la plus épaisse. Elle contient de nombreux éléments :

  • les follicules pileux avec leurs annexes
  • les muscles lisses arrecteurs, responsable du hérissement des poils
  • les glandes sébacées, sécrétant le sébum
  • les glandes sudoripares, sécrétant la sueur
  • les terminaisons nerveuses sensitives
  • les fibres de collagènes et d’élastines
  • les vaisseaux sanguins et lymphatiques

L’hypoderme.

Lui est situé sous le derme et constitue une couche de tissu graisseux ou tissu adipeux. Il joue le rôle d’isolation thermique, mais aussi de réserve énergétique pour le métabolisme des cellules du derme et de l’épiderme.

Comme la peau est le seul organe visible directement dans sa totalité, elle est un indicateur important de l’état de notre physiologie.

Rôles de la Peau

Grande protectrice

La peau est un organe hyper résistant car son rôle premier est la protection de l’organisme, contre tous les éléments extérieurs, chaleur, froid, éléments pathogènes, chocs, rayon du soleil, etc …

Mais la peau joue également plusieurs rôles extrêmement importants.

Organe des sens

Elle est un récepteur sensoriel composé de multiples terminaisons nerveuses pouvant transmettre des sensations thermiques, tactiles, et douloureuses.

Gestion de la température

La peau permet également la gestion de la température corporelle par l’intermédiaire du réseau de capillaires sanguins et des glandes sudoripares.

Synthèse de la pré-Vitamine D

Elle joue un rôle dans la synthèse de la vitamine D en collaboration avec le foie et les reins. Cette vitamine permet entre autre l’assimilation du calcium alimentaire.

Système immunitaire

La peau est une barrière immunitaire pour l’organisme. Elle est légèrement acide et contient un microbiote à sa surface qui combat les agents pathogènes qui peuvent s’y trouver.

C’est pourquoi en cette période sanitaire, je vous conseille bien entendu d’utiliser des gels hydro-alcooliques à bon escient mais de ne pas trop en abuser pour préserver cette barrière.

Elimination des déchets

Le plus méconnu des rôles et pourtant celui qui va nous intéresser le plus ici, c’est le rôle émonctoriel de la peau.

En effet la peau est un organe d’élimination des déchets, par l’intermédiaire des glandes sébacées et des glandes sudoripares. C’est pourquoi elle est soumises aux déchets de l’organisme et aux déséquilibres qui peuvent s’y produire.

En Naturopathie, nous considérons la peau comme un organe de soutient du foie et des reins.

Explications :

Soutien du foie

Les glandes sébacées sécrètent du sébum pour maintenir une pellicule hydrolipidique afin de protéger la peau.

Ce sébum est un filtrat du liquide extra cellulaire. Il est composé de différentes molécules lipidiques (essentiellement des triglycérides), de cires qui sont des esters d’acides gras et d’alcools, et à un moindre degré de squalène et de cholestérol.

Ce sébum assure un rôle important de protection contre la déshydratation cutanée. Il préserve l’écosystème microbien via les acides gras et qui sont en partie responsables de l’acidité du pH. Cette acidité permet un contrôle de la population bactérienne résidente en limitant le développant de la flore pathogène.

Comme les acides gras, cholestérols et triglycérides sont « traités » par le foie (filtration, épuration, synthèse, …) avant d’être relâchés dans la circulation sanguine et gagner les différentes cellules du corps, de l’état du foie dépend la qualité et la composition du sébum et donc de la peau.

Ainsi, si le foie est surchargé, il aura tendance à relâcher ces déchets et les glandes sébacées auront pour rôle d’éliminer ces excès.

Soutien des reins

Les glandes sudoripares, elles, sécrètent la sueur pour évacuer la chaleur par évaporation et maintenir le corps aux alentours de 37°C.

Cette sueur est un filtrat du sang. Elle est donc composée d’eau à 99% mais aussi de vitamine C, de sels minéraux, et de déchets tels que de l’acide urique, de l’ammoniac, de l’urée, et l’acide lactique.

Ces déchets proviennent également en partie du foie, et devraient être éliminés par les reins. Ainsi lors de la sudation, les éléments de cette sueur sont autant de déchets que les reins n’auront pas à éliminer. Autrement dit, si les reins ne font pas ou mal leur travail par une surcharge de déchets, c’est à la peau de prendre le relais par les glandes sudoripares.

Nous comprenons que l’état de la peau est liées directement à l’état des nos organes internes. Il est donc primordial d’en prendre soin pour aider notre peau à garder toute sa beauté. Si la peau est en bonne santé elle aidera le foie et les reins dans leurs rôles respectifs … et inversement !

Il existe des liens prépondérants entre les pathologies cutanées et l’état du système digestif et donc l’alimentation. C’est l’exemple souvent rencontré de l’acné et autres apparition de bouton ou plaques en dehors de la période de puberté.

Comment prendre soin de sa peau.

Une multitude d’aspects et de techniques peuvent être utile pour avoir une peau magnifique.

L’alimentation

En tout premier lieu, en tant que naturopathe, je dirai que l’alimentation est essentielle. La qualité et la variété des nutriments que nous avalons déterminent notre santé et la qualité de nos organes. La peau n’y échappe pas.

L’alimentation étant un sujet vaste et individuel, je vous invite à consulter un naturopathe pour vous conseiller et vous guider. Vous pouvez également lire cet article pour vous donner quelques bases sur l’alimentation.

Une multitude de troubles (eczéma, psoriasis, peau sèche, etc …) peuvent être améliorée voir éliminés par une alimentation saine et adaptée.

La peau s’hydrate et se nourrit principalement par l’intérieur.

L’exercice physique.

Nous venons de le voir, la sudation est essentielle au maintien des bonnes constantes de la peau et à l’élimination des déchets qu’elle contient.

Il est important de pratiquer des exercices physiques réguliers allant jusqu’à la sudation pour que le corps élimine les déchets.

La sudation par l’exercice physique active non seulement les glandes sudoripares mais aussi sébacées.

Le gant de crin

Une astuce peu connue est l’utilisation du gant de crin pour frictionner la peau et réactiver les cellules qui la composent. Cette réactivation par un brossage à sec, donnera de la vigueur et de l’élasticité, en activant la régénération cellulaire, elle permettra également d’éliminer les cellules mortes restées à sa surface.

Utilisez le gant de crin avant la douche, en frictionnant d’abords vos membres depuis les extrémités vers le tronc, puis le dos et le tronc sans oublier le visage et le cou.

C’est vivifiant, vous aller sentir tout de suite les effets.

Le massage

Le massage est également une bonne pratique, pour assainir les tissus sous cutanés (derme et hypoderme). En créant du mouvement par les manœuvres de massage, les adhérences entre les différentes couches de tissus conjonctifs, lieu de stagnation des déchets dont nous avons parlé, seront cassées. Ces déchets sont alors remis en circulation pour être éliminés. C’est la thyxotropie.

Vous pouvez également profiter du massage pour utiliser des huiles intéressantes. Par exemple, des huiles végétales riches en oméga 3 et les potentialiser avec des huiles essentielles de votre choix.

l’exposition au soleil

Comme nous l’avons vu précédemment, la peau participe à la synthèse de la vitamine D par l’action des UVB. Mais ce n’est pas tout, le soleil joue un rôle important dans la cicatrisation et l’amélioration de différentes pathologies de la peau.

Mais comme vous le savez, le soleil peut être également un risque et peut avoir des effets négatifs. Une exposition quotidienne de 15 min au soleil, surtout en hiver, permet de maintenir sa peau en bonne santé. En été par contre il est préférable de se mettre à l’ombre en journée et de profiter du soleil le matin et en soirée.

D’ailleurs, les dermatologues proposent certaines fois d’utiliser des cabines UV pour traiter différentes pathologies.

La gestion du stress

Le stress chronique, comme nous le vivons au quotidien, a des effets délétères sur la peau. La production continue d’adrénaline et nordadrénaline sous l’effet du stress, augmente l’état inflammatoire et donc accélère le vieillissement de la peau.

Prenez donc du temps pour vous et pratiquez des activités qui vous épanouissent et vous détendent. Votre peau vous remerciera.

Le sauna

Oui je parle bien du Sauna et non du Hammam, même si celui-ci est utile pour nettoyer la surface de la peau.

Le sauna est un outil bien pratique, en activant la sudation, il permet d’aller déloger les déchets profonds de la peau. Idéal pour les peaux sèches, car l’élimination des acides par la sueur, permet de faire place à de nouveaux minéraux et la peau se réhydrate très rapidement.

J’ai écris un article complet sur l’utilisation du sauna. Vous aurez toutes les astuces et éviterez les erreurs que font la grande majorité des personnes pour bénéficiez de toutes les vertus du sauna.

Ne pas agresser notre peau en utilisant trop de produits.

Votre peau, malgré sa résistance, peut être agressée par la multiplication des produits aux quotidiens.

Je ne saurais que trop vous conseiller d’utiliser des produits les plus bruts possibles, bio, non agressif et de bonnes qualités. Comme par exemple des savons saponifiés à froid. Cette saponification a le mérite de conserver le maximum de bienfaits des ingrédients utilisés.

Hydrater notre peau

Je ne le répèterai jamais assez. On hydrate sa peau avec de l’eau !

Essayez, dans votre routine quotidienne, d’hydrater votre peau avec une eau la plus pure possible, par exemple un hydrolat.

L’hydrolat étant issue de la distillation d’une plante par de la vapeur d’eau, vous obtenez une eau pure chargée des principes actifs de la plante. C’est une solution idéale.

Nourrir notre peau

Pareil, je pense qu’il est important de le répéter. On nourrit sa peau avec un corps gras !

Nos cellules n’ont pas besoin d’éléments complexes ou de crèmes aux multiples ingrédients. Les membranes de vos cellules sont faites d’une double couche de phospholipides composés entre autres d’acides gras et de cholestérol. Il est donc primordial d’apporter à votre peau des acides gras insaturés de bonne qualité, issus d’huile végétale ou beurre végétal, ils seront la source d’une peau élastique et douce.

Ces différentes huiles sont également sources de nutriments essentiels pour votre peau, comme les vitamines, minéraux et oligo-éléments.

En naturopathie, nous aimons dire que nous ne mettons sur notre peau que ce que nous sommes capable de mettre dans notre bouche.

Assainir notre peau

Rien de plus simple, il suffit d’utiliser un masque d’argile. L’argile détient 2 capacités intéressantes. Elle a un pouvoir absorbant, c’est-à-dire qu’elle capte et conserve tous les éléments à sa proximité (métaux lourds, déchets, acides, etc …). Et pour absorber ces éléments, l’argile doit larguer les minéraux qu’elle contient entre ces strates.

En faisant vos masques, vous profitez de ces 2 effets, l’argile assainie votre peau et lui transmet ses minéraux.

Pour ce faire, utilisez une argile fine que vous mélangez à de l’eau la plus pure possible, pourquoi pas un hydrolat. Ce mélange doit se faire sans contact avec des ustensiles en métal. ET surtout ne laissez pas l’argile sécher jusqu’à craqueler sur la peau, il faut l’enlever avant !

Et pour se démaquiller ?

Le démaquillant le plus simple et le plus efficace est un mélange d’un corps gras et d’eau, par exemple un mélange d’Huile d’Argan et d’hydrolat de votre choix.

Votre peau et votre corps ne peuvent pas se construire correctement avec un environnement de mauvaise qualité ou non adapté. Alors avant de vous ruiner avec une multitude de produits coûteux, utilisez les bases d’une bonne hygiène de vie et vous aurez la chance de maintenir votre peau dans sa meilleure forme et sur le long terme.

Rappelez-vous que votre peau est capable de régénération, il suffit de lui offrir les bonnes conditions en optant pour une hygiène de vie adéquate – tout le reste de votre corps en profitera également !

Je fais parti de la catégorie de personnes qui ne supportent pas la texture des crèmes cosmétiques, ça pénètre mal, ça reste gras, etc … et surtout c’est cher pour un produit composé d’un maximum d’eau !

Pour qu’on me donne 30 ans max alors que je suis à quelques jours de la quarantaine, c’est bien que sans crème, ni produit cosmétique complexe ma peau profite de tous les bienfaits des conseils que je vous donne. Bon j’ai peut être aussi tiré le bon code génétique 😉

Ma seule utilisation se porte sur des produits bruts et de qualité, par exemple l’huile d’Argan pure. de chez Ayda Cosmetics.

Alors si vous cherchez des produits cosmétiques de qualité, purs, bruts et BIO, allez voir du côté de chez Ayda Cosmetics, car au delà de leur démarche de qualité déjà exceptionnelle pour leur produits, Karim et Farid privilégient les qualités humaines. Cela donne une dimension bien plus grande à leurs produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.